Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2016 2 16 /02 /février /2016 23:27
Légal : Ces données sont à titre purement indicatif et ne doivent en aucun cas se substituer à la médecine et/ou aux prescriptions médicales, ni à un quelconque traitement officiel en cours.
Note : Sans changement d'alimentation (essentiellement, éviter toutes les formes de sucres), rien ne semble possible, et il semble qu'un seul traitement alternatif ne suffit jamais, cela doit être un ensemble, un programme (de traitements alternatifs) ? sauf pour les cytotoxiques qui ne devraient pas être cumulés, peut-être ?
 
cancer tutor : lecture impérative
 
 
Artémisinine
 
Laetrile
 
C'est interdit en France ?
 
Saviez-vous qu'il y existe des traitements naturels ou alternatifs du cancer qui en tout ont un taux réel de succès de 50% pour des patients souffrant du cancer que la médecine classique renoncé à traiter ?
 
De très nombreuses infos, liens et témoignages (sur la gauche du site, il faut choisir sa langue : le français)
 
Ty Bollinger
 
infos et témoignages de guérisons naturelles.
 
conférence précisant les doses nécessaires (les petites doses étant inefficaces)
La vitamine C n'est dangereuse à aucune dose.
 
Si vous êtes un patient atteint d'un cancer avancé, ou si vous aidez un patient atteint d'un cancer avancé, vous DEVEZ vous rendre sur un autre site Web pour trouver un traitement qui peut lui donner de bonnes chances de survie !!! : cancer tutor
 
Ils abordent les cinq caractéristiques de chaque cancer. Ces cinq conditions doivent être corrigées avant que quiconque puisse surmonter le cancer: 1) Un système immunitaire faible; 2) un manque d'absorption d'oxygène par les cellules; 3) les toxines excessives; 4) l'acidité; et 5) les lacunes spécifiques. Le traitement conventionnel du cancer (chimiothérapie, radiothérapie et chirurgie) aggrave toutes ces conditions. En fait, il est responsable de presque tous les décès attribués au «cancer». C'est vrai. Le "traitement" provoque la mort - pas le cancer.
 
Il existe de nombreuses méthodes naturelles qui ont largement fait leurs preuves pour guérir  les cancers les plus avancés.
Les traitements par remèdes naturels sont tous plus efficaces que les traitements de médecine conventionnelle ,ils sont sécuritaires car ils n’affectent pas les cellules saines et ont pour objectif d’augmenter le système immunitaire qui à lui seul sait tuer tous les cancers.
Un grand nombre de ces personnes qui ont fait ces traitements témoignent  du fait qu’elles ont non seulement vaincu les cancers les plus désespérants,mais aussi qu’elles vivent sans rechutes 20 ans et plus après.
 
L'article du blog sur le sujet
 
En raison du mécanisme respiratoire anaérobie présenté par toutes les cellules cancéreuses, le sucre est l'aliment préféré du cancer ! Ce que cela signifie, c'est que le cancer se nourrit de sucre.  
 
Or à l’origine de tous les cancers il y a une inflammation. Si vous vous griffez avec une épine, vous observerez une petite ligne rouge (déchirure de la peau) et un petit gonflement le long de la ligne : C’est l’inflammation.
 
est un organisme sans but lucratif établi à San Diego, en Californie, qui se consacre à l'éducation et à la formation à la thérapie Gerson, un traitement non toxique de rechange pour le cancer et d'autres maladies dégénératives chroniques.
 
Par le docteur kousmine
 
Ne buvez que de l’eau purifiée
Assurez-vous d’avoir suffisamment de soleil pour stimuler la guérison du corps et de l’esprit
Eliminez tous les aliments transformés de votre alimentation
Ne consommez pas de sucre, de viande ni de graisses animales
Préparez uniquement des fruits et des légumes frais et biologiquesFaites vos préparations juste avant de les consommer et n’utilisez aucun reste
Evitez tous les médicaments
Moulez toujours des graines de lin fraîches et consommez-les dans les 15 minutes qui suivent
Mixez le cottage cheese et l’huile de lin dans une proportion de 2 pour 1 et mélangez jusqu’à ce que l’huile soit parfaitement intégrée au mélange
N’ajoutez pas d’autres ingrédients avant que le mélange soit parfait
 
Prof. Keith Scott-Mumby
 
cancer tutor
 
facebook
 
soigner son cancer avec des méthodes alternatives
 
michel Dogma
 
Mais ce n’est que récemment qu’on a commencé à s’apercevoir que cette inflammation n’est pas la conséquence du cancer. Elle en est plutôt la cause.
 
La Natrexone à faible dose ( Revia) diminue l’apport en glucose. L’acide lipoïque permet à la cellule tumorale de bruler ce glucose et donc diminue la synthèse d’ADN et d’ARN. Quant à l’hydroxicitrate, il empêche la synthèse des membranes. Il s’agit de médicaments et de complément alimentaires qui ont plusieurs dizaines d’années et qui sont dans la pharmacopée européenne
 
Dr. Leonard Coldwell
 
Traitements alternatif du cancer
 
Non chimique
 
Dr Mercola
 
Il faut rappeler que le Dr Solomides, licencié ès-science, ancien chercheur de l’Institut Pasteur, a inventé dans les années 50, les physiatrons ou Peroxydases synthétiques (PS), avec lesquels il a commencé par guérir son père atteint d’un cancer du foie en phase terminale.
 
Cet extrait pancréatique injectable a sauvé, depuis 50 ans, de nombreuses vies humaines. Il est efficace pour détruire toutes cellules tumorales et formations kystiques, et bien des cancers ont été définitivement réglés grâce à ce merveilleux produit que je conseille avec bonheur depuis près de 25 ans.  Aucun reproche ne lui est fait si ce n’est qu’il ne fait pas partie de l’enseignement des facultés et que son action n’est pas « scientifiquement démontrée » (formule magique !). Bien évidemment, les labos qui font fortune avec la chimiothérapie n’ont jamais eu intérêt à authentifier les résultats du Carzodélan. Cette mesure répressive qui va coûter la vie à de nombreux malades, a été (politiquement) décidée à l’échelon européen et prendra acte le 1er juillet prochain (2003). Le laboratoire allemand qui fabrique ce produit va devoir fermer.  À noter que le Carzodélan dont on devait faire provision en pharmacie allemande n’a jamais été interdit en France. L’astuce de son blocage à la vente en France avait résidé dans le fait qu’une exclusivité avait été décrétée au niveau de la pharmacie des hôpitaux de Paris qui s’est empressée de cacher le produit au fond de ses tiroirs et de « l’oublier » à jamais.
 
En 1999 des chercheurs ont repris les travaux du Dr Coley pour comparer les résultats avec les traitements modernes contre le cancer. Les Toxines étaient bien plus efficaces. C’est la société américaine MBVax qui a repris les recherches sur le traitement et en a fait bénéficier à 70 malades atteints de cancers en phase terminale. Pour ces patients c’était comme une dernière chance, il leur a été permis de se soigner de manière alternative, car ils avaient peu de chances de survivre à leur cancer, alors que cela est souvent refusé à d’autres malades.
Les résultats sont parlants : dans 20 % des cas la rémission fût complète et dans 70 % des cas la tumeur a diminué.
Malgré cette preuve indéniable que les Toxines de Coley peuvent guérir du cancer, la société MBVax n’est pas en mesure d’entreprendre des études nécessaires à leur commercialisation. Pour mener les essais et répondre aux normes des laboratoires MBVax devrait en effet pouvoir investir quelques centaines de millions de dollars.
 
docteur Rath
 
Naturelle
 
Informer, pour bien comprendre et mieux préserver sa bonne santé.
 
Le GcMAF est le remède interne propre à l’organisme. TOUTES les personnes en bonne santé en ont.
 
Mirko Beljanski
 
Le docteur Mirko Beljanski (1923-1998) biochimiste et biologiste fit plusieurs découverte importantes qui l’amenèrent à présenter un concept original de la cancérogenèse, et offrir aux malades des extraits de plantes non toxiques capables de tuer sélectivement les cellules cancéreuses ainsi que des ARN-fragments capable de stimuler les aidaient à ne pas interrompre leurs traitements conventionnels.
 
Le protocole Whitaker utilise 12 g (2 cuillères à thé arrondies) de bicarbonate de soude mélangés dans 2 tasses d’eau, avec un édulcorant à faible teneur en calories de votre choix. (C’est un goût assez salé.) Siroter ce mélange pendant une heure ou deux et répéter l’opération trois fois par jour. Un homme prétend qu’il a trouvé un remède contre le cancer en utilisant du bicarbonate de soude et de la mélasse et qu’il a réussi à traiter sa propre maladie en utilisant du bicarbonate de soude.
 
Lorsqu’elle échoue, et elle échoue souvent, la chimiothérapie réduit sévèrement les chances de succès de toutes les options ultérieures de traitement. Et pourtant, 9 patients sur 10 se tournent vers la chimiothérapie en premier.
 
En 1934, l’University of Southern California réunit un Comité Spécial de Recherche Médicale pour envoyer des patients atteints de cancer en phase terminale, du Pasadena County Hospital au Labratoire Clinique de Rife, à San Diego. Le comité comprenait docteurs et pathologistes assurant le suivi des patients, si encore vivants, pendant les 90 jours des traitements. Après ces 90 jours de traitements, le comité arriva à la conclusion que 86.5% des patients étaient complètement guéris. Le traitement fut réajusté et le reste des 13.5% patients se rétablit dans les 4 semaines suivantes
 
Le discours officiel reste toujours franchement opposé à la généralisation des compléments alimentaires, malgré l’apport de l’étude SUVIMAX. Lancée en 1994 sur une durée de huit ans, cette étude a porté sur une population de 13.000 hommes et femmes et l’une des conclusions « dérangeantes » est que les hommes complémentés (notamment en vitamines, zinc, sélénium, anti-oxydants) ont eu une mortalité par cancer diminuée de 31%, ce qui est énorme.
Il est difficilement compréhensible pour les citoyens que nous sommes tous de constater qu’aucune action concrète de politique de prévention publique à grande échelle n’ait été lancée en application de ces résultats. Il n’y aura finalement que les citoyens eux-mêmes qui pourront, individuellement, s’approprier tous ces savoirs non promus par les autorités, comme le protocole de prévention active contre le cancer du Dr Gernez. Pour votre information, ce protocole est en cours d’adaptation par des médecins et des naturopathes de sorte que tout un chacun aura la possibilité de le pratiquer chez lui
 
Cancer sortez de la boite gratuitement en ligne
Ce que vous savez sur le cancer a été soigneusement conçu et planifié par les ‘artistes – comédiens’ de l'industrie pharmaceutique de propagande, pour vous ma intenir dans l'ignorance, sur l'immense supériorité de Mère Nature au traitement du cancer. Malheureusement, certaines personnes qui ont un côt é naturel (par exemple, les gens pratiquant la médec ine alternative), n‘ont pas l‘intégrité, moins en tous cas, que les compagnies de tabac et les compagnies pharmaceutiques. Les bonnes nouvelles sont, que ce livre, Cancer – Sortez de la Boîte , va rétablir les faits et mettre les choses au clair. Il vous renseignera sur les traitements alternatifs contre le cancer, ceux qui fonctionnent vraiment ; et dans de nombreux cas les v endeurs ou les cliniques citées vous aideront à utili ser les traitements. Cependant, ce livre est tout aussi impo rtant pour les gens qui n'ont pas de cancer, que pou r ceux qui en ont un, car il leur est destiné également. Considérez ces statistiques factuelles : • Un taux de guérison véritable de 90% ou plus, peut f acilement être atteint par les patients victimes d’u n cancer, qui évitent la médecine orthodoxe, qui s’orie ntent vers la médecine alternative en premier, et qu i en font un devoir. • Le taux de guérison véritable de la médecine orthodoxe est de 3% ou moins. • 95% des patients atteints de cancer, qui ont agi ave c des traitements alternatifs contre le cancer, mai s ayant déjà reçu le traitement complet et orthodoxe, ont été renvoyés chez eux pour mourir ; c'est à dire que la médecine alternative a remis sur pieds un grand nombre de patients atteints de cancer, pourtant dans un état critique. • Pour ceux qui attendent d'aller avec d'autres traitem ents contre le cancer, qu'après qu'ils aient été renvoyés chez eux pour mourir, seule une poignée parmi plus des 300 autres traitements contre le cancer, est ass ez forte pour avoir une chance de survie. • Mais même pour ces rares personnes, qui ne trouver ont qu’un de ces puissants traitements (par exemple celles qui ont lu ce livre), au mieux, elles auront des chances de survie d'environ 50%. Xxiv
En d'autres termes, si vous y allez en premier , avec la médecine alternative, vos chances de survie sont de 90% ou plus, si vous faites ce qui est indiqué. Si vous y allez avec la médecine orthodoxe d'abord, puis avec la médecine alternative en second, vous subirez des année s de souffrance, et si vous êtes chanceux, vous aurez alors un ‘50%’ de chance de survie.
 
mon cancer
 
gratuitement en ligne
 
La vitamine B 17 (Laetrile, Amygdaline) dans le traitement du cancer
La vitamine B 17 est utilisée à but thérapeutique dans le cadre du traitement alternatif du cancer.
En effet, le cancer a tendance à croitre sans contrôle et effectuer des coupes dans les tissus étrangers. Pour cela, la cellule cancéreuse fait usage d'une enzyme particulière. Cette enzyme clive les parois cellulaires et les interstices cellulaires, telle une paire de ciseaux. Avec l'apport de vitamine B 17, une enzyme produite par les molécules de vitamine B17 arrête le danger précédemment occasionné et produit à son tour une toxine qui tue les cellules cancéreuses.
À partir du moment où cette enzyme atteint la cellule cancéreuse, la toxine est libérée en particulier dans la tumeur et son environnement immédiat. Les cellules cancéreuses disséminées sont aussi victimes de ce mécanisme. Ainsi, les cellules cancéreuses peuvent être éradiquées de l'organisme. De plus, le développement des métastases peut également être évité.
Dans notre Centre de traitement du cancer par l'hyperthermie et les thérapies alternatives, nous préconisons donc un apport adéquat de vitamine B 17 sous surveillance médicale..
 
pour le traitement du cancer ???
 
Depuis 1976, Graviola s'est avéré être un tueur de cancer extrêmement puissant dans 20 tests de laboratoires indépendants.Une étude publiée dans le Journal of Natural Products, suite à une enquête similaire menée par l'Université catholique de Corée du Sud a déclaré que Graviola peut tuer sélectivement les cellules cancéreuses du côlon avec une capacité supérieure à 10.000 médicamenst de chimiothérapie couramment utilisé comme l'Adriamycine.
 
Très sommairement, c'est une cure à base de jus de légumes mise au point par un chercheur Autrichien au siècle dernier et qui part de la remarque toute simple que si les cellules cancéreuses ont besoin de protéines pour se développer, il suffit de supprimer l'alimentation protéînée pour asphyxier ces dernières et ce durant un cycle complet de renouvellement qui est d'environ 42 jours. C’est l'organisme qui fait le ménage puisqu’il a des possibilités insoupçonnées !
 
En fait, les médecins en Allemagne traitent plus de 50% de leurs patients atteints de cancer avec le gui sous une forme ou sous une autre. Beaucoup de ces thérapies sont détaillées dans le rapport spécial, Une découverte Allemande capitale dans le domaine du cancer, qui est un guide des meilleures cliniques alternatives Allemandes de cancérologie. Mon ami et collègue Andy Scholberg appelle le gui «le laetrile d’Allemagne».
 
Père Romano Zago
 
Voici la recette traditionnelle de jus d'aloe arborescens telle qu'elle a été perfectionnée par le Père Romano Zago et telle qu'elle est transcrite dans son ouvrage "Du cancer on peut guérir"
 
Voici l'histoire de deux hommes qui ont été complètement guéri de leur cancer par des moyens totalement naturels... Ce sont des exemples parmi tant d'autres.
 
Docteur Rath, Gernez, Clark, Burzinsky....
 
Les cellules cancéreuses ayant une attirance marquée pour le camphre, ce produit est utilisé comme porteur de l'azote destiné aux cellules cancéreuses. Celles-ci, gavées d'azote par le 714X, n'émettent plus le facteur cocancérigène K qui paralyse le système immunitaire. La fonction du 714X, contrairement à la chimiothérapie traditionnelle, n'est donc pas de tuer les cellules cancéreuses, mais plutôt de les nourrir pour faire en sorte qu’elles cessent de neutraliser le système immunitaire. Celui-ci, retrouvant sa vigueur, pourrait reprendre le dessus et éliminer les cellules cancéreuses
 
et aujourd’hui réfugié au Québec.Son « crime » est d’avoir voulu inventer un produit anti-cancéreux, diffusé dans près de 80 pays, le 714-X. Il existe de nombreux témoignages de guérisons de cancers, y compris au stade terminal, pour le 714-X. Il est par ailleurs prouvé depuis 1978 que ce produit est dépourvu de toute toxicité ou effet secondaire. Mais en tant que patient français ou belge, vous n’y avez pas droit.
 
La théorie derrière les travaux de Gaston Naessens est que le cancer est causé par un micro-organisme amical (présent dans toutes les cellules) qui devient hostile. 714 X fournit d'azote aux cellules cancéreuses, ce qui provoque ce microorganisme (somatides – « les organes peu ») de cesser d'excréter leurs composés toxiques et le système immunitaire est mobilisé. Je présume que, à ce moment-là, le système immunitaire tue les cellules cancéreuses. « En outre, la thérapie X 714 débloque le système lymphatique, qui est responsable de l'élimination des toxines du corps. »
 
INFORMEZ-VOUS!!!
 
Le DCA fonctionne comme un scalpel moléculaire, explique-t-il, il cible les cellules qui se développent anormalement comme c’est le cas de l’HTAP, mais ne touchent pas les cellules normales des autres artères dont l’activité mitochondriale est restée intacte
 
Houston
 
Les enzymes jouent un rôle dans tous les processus métaboliques du corps. Dans le traitement alternatif du cancer, elles entrent dans la composition des médicaments qui peuvent normaliser le système immunitaire et le rendre à nouveau actif.
Les propriétés suivantes sont associées aux enzymes : les cellules cancéreuses peuvent être exposées. Elles sont en effet rendues visibles pour le système immunitaire. Les cellules tueuses et les macrophages peuvent ainsi reprendre leur activité contre le cancer.
Dans le traitement complémentaire du cancer, ce sont essentiellement des enzymes protéolytiques qui sont employées.
Le traitement enzymatique peut très bien être utilisé en parallèle avec le traitement par l'hyperthermie des patients atteints du cancer.
 
Mais pourquoi n’avez-vous pas entendu parler de la vitamine B17 ? Cela semble si simple ! Eh bien, la vérité sur cette question, c’est que l’Industrie du Cancer a supprimé cette information et a même ordonné le fait qu’il soit illégal de vendre la B17. La Mafia Médicale a monté avec grand succès, des campagnes «effrayantes», basées sur le fait que la vitamine B17 contient des quantités «meurtrières» de cyanure. Ceci est manifestement faux. Des études montrent que la vitamine B17 est inoffensive pour les tissus sains.
 
Quoiqu’il en soit, empoisonner le système est le but de ces médicaments et la douleur et le tourment qui en résultent sont souvent pires pour le patient que la maladie elle-même. Les toxines attrappent les cellules sanguines en train de se diviser et causent un empoisonnement du sang. Le système gastro-intestinal se retrouve en pleine convulsion causant des nausées, des diarrhées, des vomissements, des pertes d’appétit, des crampes et une faiblesse généralisée progressive. Les cellules des cheveux sont des cellules qui se divisent très rapidement, elles meurent et les cheveux, les poils, tombent durant le traitement. Les organes reproducteurs sont affectés et deviennent stériles. Une fatigue neurologique se développe. La vue et l’audition sont touchées. Toutes les fonctions du corps possibles sont affectées avec une telle agonie pour le patient, que bon nombre de ceux-ci décident souvent de se laisser mourir par la maladie plutôt que de continuer le traitement. Il est également ironique de constater que les personnels médicaux habilités à administrer ces substances aux patients de cancers prennent des précautions pour être sûrs qu’eux-mêmes ne seront pas exposés aux poisons
 
Ce protocole de cancer est évalué SEULEMENT comme étant efficace sur les patients atteints de cancer nouvellement diagnostiqués qui n'ont pas un cancer à croissance rapide et leur cancer ne s'est pas propagé de façon significative! Essiac plateau peut également être utile dans la protection du foie. Si
vous êtes un patient de cancer avancé qui a eu beaucoup de
chimiothérapie, la radiothérapie ou la chirurgie ou si vous avez un
cancer potentiellement à croissance rapide, ne pas utiliser ce protocole
 
Les produits ESSIAC® sont fabriqués à partir d’une formule à base de plantes en usage depuis 1922. L’infirmière Rene Caisse a utilisé cette formule pour venir en aide aux gens atteints d’une maladie grave après qu’un Amérindien ojibwé du Canada lui ait donné la formule. Originaire de Bracebridge (Ontario), madame Caisse a mis au point sa propre formule à base d’herbes pour en faire une boisson qu’elle a nommée Essiac, qui est en fait son nom écrit à l’envers. Malgré le manque de preuve scientifique, elle affirmait que sa formule aidait ses patients.
 
Les essais cliniques ont lié avec succès le composé AKBA au traitement potentiel des cancers du cerveau, du sein, du colon, du pancréas, de la prostate et de l’estomac et leurs études emplissent les revues médicales comme Carcinogenèse et PLoS One, sur les prouesses du Boswellia serrata dans la lutte contre le cancer.
 
Depuis 2003, Rick Simpson a ainsi proposé gratuitement son huile de cannabis à plus de 5000 patients souffrant de différentes pathologies, incluant tous les types de cancers, leucémie, mélanome, diabètes, douleurs chroniques, verrues, infections virales ou bactériennes… avec des résultats convaincants. Rick affirme ainsi que 70% des patients qui suivent son protocole se libèrent du cancer, en ingérant 60 grammes d’huile de cannabis de haute qualité. Il précise aussi que pour les cas où il est hélas trop tard pour soigner la maladie, son huile permet au moins d’améliorer la qualité de la fin de vie du patient, pour qu’il puisse mourir dans la dignité.
 
r représente une des principales causes de décès dans les pays industrialisés. Les traitements proposés jusqu’à présent par l’industrie pharmaceutique possèdent hélas pour la plupart une efficacité limitée, accompagnée d’une toxicité importante et d’effets secondaires fortement indésirables. Il est maintenant reconnu depuis longtemps que la plante de cannabis peut aider de manière naturelle à soulager les symptômes du cancer ainsi que ceux causés par la chimiothérapie: réduction de la douleur, des nausées, des vomissements, amélioration de l’appétit, de l’humeur, du sommeil, de la relation avec l’entourage… et l’on sait à quel point la qualité de vie du patient joue un rôle important dans le combat contre la maladie.
 
vidéo
 
La cure Gerson, une véritable bombe thérapeutique qui a discrètement sauvé des milliers de malades depuis plus de 50 ans. Jamais personne, jusque-là, n’avait entendu parler de cette méthode qui laisse loin derrière, en efficacité, ce que l’on connaissait. Ici pas de médicament miracle, mais la simple logique pour restaurer rapidement l’organisme : 13 verres par jour de jus frais (impératif) de fruits et de légumes alternés, un régime sans viande et sans aucun produit laitier, où le sel est remplacé par du potassium et de l’iode, et surtout… des lavements au café qui réalisent un nettoyage interne exceptionnel par les voies biliaires et une sédation complète des grandes douleurs – découverte fortuite remontant aux tranchées de la guerre de 14/18 pour calmer les grands blessés. Cette cure, initialement destinée à la tuberculose par le Dr Gerson, s’effectue tranquillement chez soi, sur quelques mois et s’applique à de très nombreuses maladies. Le second volet du livre concerne la thèse géniale du Dr Kelley, sauvé d’un cancer du pancréas par la cure Gerson à l’âge de 37 ans. Ses deux découvertes : ce que la médecine appelle » métastases » est simplement du tissu placentaire et c’est la pancréatine qui stoppe la prolifération du placenta. La conclusion thérapeutique devient alors simple et évidente .
 
La cancérologie piétine depuis 50 ans, certains spécialistes veulent bien le reconnaître, d’autres se veulent rassurants, affirmant que les progrès ont été considérables ces dernières années, alors le seul véritable constat se retrouve dans le taux de réussite, tous cancers confondus sur 5 années de survie avec les soins que nous connaissons
 
La plupart des thérapies contre le cancer de la prostate se concentrent majoritairement sur la privation des tumeurs de testostérone, parce que le cancer utilise l’hormone comme combustible; C’est pourquoi les résultats de cette étude sont si surprenants.
 
Il est vrai que dans beaucoup de publications, on voit l’effet anti-cancer de fortes doses de curcuma sur des cellules, ou chez des rats auxquels on a injecté un cancérigène.
 
ralf Moss
 
Témoignages
Diagnostiqué d'un cancer du poumon en phase terminale, Joe a été dit qu'il avait environ 3 mois à vivre. Un ami vétérinaire de son dans l'ouest de l'Oklahoma l'a appelé et lui a parlé d'une expérience de recherche sur le cancer qu'il avait appris au sujet de laquelle un médicament de vermifuge de chien avait guéri le cancer chez les souris expérimentales... et quand la chercheuse a développé le cancer, elle a employé le même médicament sur elle-même et son glioblastoma a disparu en environ 12 semaines.
 
inhibe efficacement l'absorption du glucose
Le régime Huile-Protéine anti-cancer du Dr Johanna Budwig
Chaque cuillère à soupe (15ml) d’Huile de Lin (HL) est mélangée avec 2 ou plus cuillères à soupe de Quark ou Fromage Blanc (FB) maigre. Le rapport est donc 1:2.
 
Dans le New England journal of Medi cine, deux professeurs de la Harvard School of Public Health, John C. Bailar et Elaine M. Smith, dressaient le bilan - en s'appuyant sur des données épidémiologiques officielles- de trente-cinq années de recherches sur le cancer, pour un budget équivalent à celui de la conquête spatiale. «Trente-cinq années d'efforts intenses, centrés essentiellement sur l'amélioration des traitements, doivent être considérées comme un échec patent Les résultats n'ont pas été ceux qu'on espérait» «Mes conclusions sont tout autres, déclare le Dr Joseph Lévy. J'ai la conviction que nous avons réalisé d'immenses progrès dans la compréhension et le traitement de cette maladie. Mais si l'on veut que ces progrès passent dans la pratique, il faudra bien que la science officielle fasse le saut qu'elle a refusé de faire jusqu'à présent, et qu'elle prenne en considération les travaux de tant de chercheurs, écartés des organismes subventionnés, pour avoir osé faire preuve d'originalité.» Ces chercheurs, dont les plus connus ont été traînés dans la boue par les assauts médiatiques des chercheurs de la cancérologie officielle, le Dr. Joseph Lévy les connaît bien, puisqu'il s'est inspiré de leurs travaux pour mettre au point des synergies de traitements qui ont fait leurs preuves et dont il donne le détail dans son livre. Ils ont pour noms Keith Brewer (mondialement connu pour ses recherches sur la séparation des isotopes), René Jacquier (l'inventeur de l'oxygénation biocata¬lytique), Fritz-Albert Popp (le physicien allemand qui a découvert la respiration biophotonique des cellules), Geerd Hamer (médecin allemand qui a travaillé sur les origines psychosomatiques du cancer), Monique et Mirko Beljanski (auteurs de l'oncotest basé sur l'écartement des spires de l'ADN), Gaston Naessens (biologiste, inventeur du somatoscope et d'une thérapie anti-cancer), Hans Nieper le premier à avoir fait une synthèse des travaux de chercheurs isolés).
 
prévenir et guérir du cancer
 
posologie : minimum 5 à 15 gélules de 500 mg par jour ?
 
Bropaine est une association de deux enzymes de l’ananas et de la papaye (bromélaïne et papaïne). La papaye verte exsude un latex qui a la particularité d’offrir une exceptionnelle concentration d’enzymes : papaïne, chymopapaïne, lysosymes et lipase) facilitant la digestion des protéines et des lipides.
Quant à la bromélaïne, enzyme obtenue à partir de la tige d’ananas, les plus récentes recherches démontrent son activité protéolytique, fibrinolytique, mucolytique, et enzymatique (réduction du kininogène et des PGE2 et augmentation des PGE1) avec, pour conséquence première une réduction de l’inflammation.
In vitro, la bromélaïne inhibe la croissance des tumeurs cancéreuses. Elle induit l’apoptose des cellules (mort programmée).
 
en cas de cancer avéré , il est recommandé d’adjoindre au traitement , quel qu’il soit, la prise régulière de chlorure de magnésium ou de delbiase à raison de 4 comprimés par jour, le système immunitaire s’en trouvera renforcé et vous vous sentirez mieux , revigoré et meilleur moral , ce qui peut influer très positivement sur le cours de cette maladie . ( la gelée royale prise le matin, remonte aussi le moral ) .
 
Une méta-analyse de Ko et al (2014) met en évidence qu’une consommation élevée de magnésium alimentaire semble avoir un effet protecteur contre le cancer.
 
ALCANISEZ VOTRE ORGANISME ET FAVORISEZ VOTRE GUERISON
 
"Les eaux basiques et ionisées sont donc de véritables médicaments réducteurs: il faut uniquement les prendre en cure, avec un suivi précis, à la fois clinique et biologique; leur intérêt est que beaucoup d’électrons apportés en masse sur la muqueuse intestinale ont une action anti-inflammatoire, anti-oxydante et ensuite sur le sang, anti-aggrégante. Une cure de 15 jours à 3 semaines peut éventuellement être utile pour désenflammer et désoxyder un organisme qui vieillit... Mais, prise à long terme, en tant que source de boisson exclusive sur plusieurs mois, cette eau fortement ionisée négativement peut, à l’inverse, s’avérer très nocive, en mettant au repos la capacité anti-oxydante autonome du corps..."
 
vidéo
 
nicole Delépine (oncologue)
 
Quel est le pH d'un corps alcalin qui va tuer le cancer? Il est rapporté le patient atteint de cancer a besoin pour atteindre un niveau de pH de l'organisme de 8,0 à 8,5 pH et l'y maintenir pendant 4 à 5 jours, et cela permettra d'atteindre les résultats souhaités
 
Ce qui est à rechercher ce n’est pas acidifier, mais alcaliniser, c’est à dire alcaliniser le terrain, ce qui, en définitive, est le but recherché aussi bien par les tenants de l’alcalinisation que de l’acidification.
 
Les propriétés anticancer du thé vert proviennent des catéchines qu'il contient en très grande quantité.
Quels types de thé vert choisir, comment le préparer et quelle quantité faut-il consommer pour se protéger des cancers ?
 
De nombreuses études scientifiques indiquent qu’en particulier les catéchines (polyphénols présents en grande quantité dans le thé vert) ont un effet très positif dans la prévention, mais aussi dans l’accompagnement thérapeutique. Les catéchines se trouvent principalement dans le thé vert et le thé blanc. De nombreuses autres substances présentes dans le thé peuvent avoir un rôle dans le traitement et la prévention de la maladie. Vous trouverez ici nos recommandations personnelles sur les variétés de thé vert et blanc les plus pertinentes dans le cadre du cancer ainsi que des indications sur comment les préparer.
 
frank Goldman (2006)
 
Les chercheurs canadiens ont trouvé un remède simple contre le cancer, mais les grandes sociétés pharmaceutiques ne sont pas intéressées. Des chercheurs de l’Université de l’Alberta, à Edmonton, au Canada ont guéri le cancer, mais il y a eu peu d’ondulation dans les nouvelles ou à la télévision. Il s’agit d’une technique simple en utilisant un médicament très basique. Le procédé utilise le dichloroacétate, qui est actuellement utilisé pour traiter les troubles métaboliques. Donc, il n’y a aucun souci d’effets secondaires ou de leurs effets à long terme.
 
C’est en 1910 que l’on trouve pour la 1ère fois la description de la possibilité d’un surchauffement qui pourrait augmenter l’effet des rayons sur les tumeurs malignes. Cette méthode déjà connue et appliquée fut redécouverte au début des années 60 en tant qu’hyperthermie pour tout le corps. De nombreuses études sont en cours sur ce sujet depuis les années 70. En Allemagne, ce fut avant tout le physicien et chercheur en cancérologie Manfred von Ardenne qui associa la thérapie dite thérapie par oxygène en plusieurs étapes par hyperthermie à une thérapie à plusieurs étapes pour le cancer.
En développant aussi la technologie des appareils, Manfred von Ardenne rendit le contrôle du surchauffement plus facile, entraînant donc une application plus ciblée dans la pratique.
 
BEC5 Curaderm est mondialement reconnue pour son efficacité dans le traitement de la carcimonas basocellulaire (BCC) qui constituent le cancer de la peau. Peau non mélanique cancers sont extraits de la variété plus répandue de cancer de la peau et BEC5 Curaderm, avec sa formule dérivée de la plante purifiée, est efficace pour amener leur régression.
Environ 77 % des formes bénignes des cancers cutanés prennent la forme de carcinomes baso-cellulaires (vous pouvez en savoir plus sur les carcinomes baso-cellulaires ici), mais les récents développements ont trouvé qu’ils soient tout à fait traitable.
Le nombre de personnes qui ont choisi la crème BEC5 Curaderm dans leur tentative de trouver un traitement efficace pour le cancer de la peau est supérieure à 100 000 et il est de plus en plus tout le temps. La popularité du traitement peut être imputée à ses propriétés commodes et non invasif.
 
Voici une courte entrevue avec Jonathan Landsman de Natural Health 365 dans laquelle le Dr Gonzalez explique pourquoi il pense qu'un régime cétogène ne fonctionne pas pour le cancer. En guise de récapitulation, le Dr Gonzalez utilise la nutrition pour traiter le cancer et propose à ses patients une variété de régimes basés sur leur cancer et d'autres facteurs. Si le régime cétogène a fonctionné, c'est un médecin qui l'utiliserait.
 
Développé en 1924 pour des patients épileptiques, le régime cétogène repose sur une alimentation pauvre en glucides (moins de 50 g par jour), riche en graisses, avec suffisamment de protéines. Il consiste donc à manger beaucoup de viande, produits laitiers, poison, oeufs, noix, et à éliminer pâtes, riz, sucre, gâteaux et biscuits. Les patients mangent surtout des quantités importantes de graisses, comme l’huile d’olive, le beurre, l’huile de coco,.
 
Cétose? Régime cétogène?
Quelques explications.
 
Établir un état des lieux des connaissances des diverses indications thérapeutiques du régime cétogène selon le niveau de preuve d’efficacité.
 
Par exemple, des chercheurs de l'University College Hospital de Londres ont examiné 625 hommes atteints de cancer de la prostate et ont découvert que 93% des patients qui avaient subi un traitement par HIFU restaient sans cancer cinq ans après le traitement sans chirurgie ni radiothérapie. Les données ont également montré que seulement 1 à 2% des patients qui avaient un traitement HIFU souffraient d'incontinence urinaire à long terme, comparativement à 10 à 20% des patients ayant subi une intervention chirurgicale. En outre, seulement 15 pour cent des patients du groupe HIFU ont développé une dysfonction érectile contre 30 à 60 pour cent des patients en chirurgie.
 
Les recherches subséquentes a trouvé que les antinéoplastons du Dr Burzynski pourraient être divisés en deux groupes : ceux ayant une activité à large spectre contre le cancer et ceux qui ont des effets contre certains types de cancer. Dr Burzynski a continué de raffiner et de tester les facteurs tout au long des années 1970. Enfin, il a été prouvé hors de tout doute que les facteurs n’a en fait empêché la croissance du cancer, in vitro et in vivo. Mais le Dr Burzynski n’a pas pu déterminer exactement comment ils ont travaillé.
 
142 éminents scientifiques ont publié des articles de recherche sur le GcMAF ne serait-ce qu’à la United States National Library of Medicine (NLM, bibliothèque américaine de médecine).
 
Nagalase / GcMaf / Cancer et autisme : Découverte explosive en liaison avec les vaccins
Le pouvoir du GcMAF de guérir les maladies modernes
Qu’arriverait-il si un traitement simple pouvait inverser toutes les formes de cancer sans radiothérapie,sans chimiothérapie ou chirurgie ? Qu’en serait-ils’il s’agissait d’une substance naturelle nonbrevetable produite par le corps humain lui-même etqui pourrait être administrée pour stimuler lesystème immunitaire à un degré tel que cette substance pourrait éradiquer le cancer sans effetssecondaires ? Qu’en serait-il si cette même substance pouvait être administrée à des enfants autistes,si 85% d’entre eux expérimentaient une amélioration de leur état et que beaucoup obtenaient une guérison complète ? Ne serait-ce pas merveilleux ?
C’est là ce que penseraient la plupart des gens, mais de nombreuses grandes entreprises risqueraient de voir dans cette substance une réelle menace pourleur prospérité financière. Ce serait en fait une  menace majeure pour l’industrie s’occupant des traitements du cancer, l’industrie du médicament et les fabricants de vaccins. Beaucoup croient que cette substance appelée GcMAF existe bel et bien.Il ne s’agit pas d’un médicament miracle, cette substance fait seulement partie du systèmeimmunitaire humain. Le GcMAF aurait la propriété d’activer les cellules appelées macrophages.Ce sont ces cellules qui peuvent détruire les cellules cancéreuses, ainsi que les virus.Le GcMAF permettrait également de traiter et souvent de guérir complètement l’autisme.Le lien entre le cancer et l’autisme, c’est précisément le GcMAF.
La Nagalase bloque les possibilités du GcMAF de lutter contre le cancer et l’autisme
La capacité de GcMAF d’accomplir son action peut être bloquée par la présence d’une protéine appeléeAlpha-N-acétylgalactosaminidase ou Nagalase.
La Nagalase est produite par toutes les cellules cancéreuses et les virus(VIH, hépatite B, hépatite C,grippe, herpès, Epstein-Barr, et autres).
Quand une personne souffre d’un cancer ou d’une infection virale, les taux de Nagalase augmentent.Ils peuvent aussi être mesurés pour pouvoir déterminer le niveau de l’activité virale ou d’évolutiond’un cancer. La Nagalase bloque la production de GcMAF, empêchant le système immunitaire de faire son travail. Les macrophages restent cependant présents dans le corps, mais la Nagalase bloque leuractivité. Cela signifie que le cancer et les infections virales peuvent se développer sans contrôle étant donné que les macrophages ne sont plus actifs.
 
il semble que ça ne se passe pas si bien que ça pour les distributeurs de ce traitement. La réflexion première est qu’il y a des gens riches et malades, qui peuvent se permettre de payer 5000€ la semaine pour simplement guérir de ce fléau qu’est le cancer. Comme une enquête est en cour, on va attendre la conclusion, avant de présupposer quoi que ce soit. (!!) Je remercie le mouton Samaritaindesuisse, pour le lien vers le journal suisse qui parle de cette affaire.
 
GcMAF est le meilleur traitement encore trouvé pour les cancers de la tumeur et 50 autres maladies. Il est une protéine humaine, un droit humain, le roi d'immunothérapies et n'a pas d'effets secondaires.
Immuno Biotech a fourni plus de 10.000 personnes à travers le monde, dont 350 médecins et cliniques, et 32 ​​documents de recherche scientifique écrite, pairs et publiées dans les meilleures revues scientifiques du monde. Au total, 200 scientifiques de huit pays ont écrit 120 GcMAF documents de recherche scientifique. Immuno Biotech est une société éthique professionnelle, bienveillante avec nos propres laboratoires, qui mènent le monde dans la science de GcMAF. Nous mettons notre GcMAF à travers 9 essais, et nous avons fourni pendant six ans. Il est le seul, entièrement testé, véritable GcMAF stérile.
 
CoQ10 est un puissant combattant contre le cancer. Des chercheurs de Tokyo ont donné aux rats un agent cancérigène qui favorise le cancer du côlon. Les rats ont été divisés en trois groupes. Un groupe a été nourri avec un régime régulier. Le deuxième groupe a reçu une faible dose de CoQ10. Le troisième a reçu une dose moyenne. Les deux groupes ayant reçu CoQ10 présentaient des réductions de cryptes anormales (un signe précoce de cancer du côlon) allant jusqu'à 77%. En fin de compte, les résultats de cette étude ont suggéré que la CoQ10 tenait le cancer en échec même lorsqu'elle était exposée à ce cancérogène. Une autre étude réalisée à l'Université du Texas à Austin a documenté 10 cas de patients atteints de cancer qui ont survécu de façon inattendue lorsqu'ils ont été traités avec CoQ10. Cela fonctionne en bloquant les radicaux libres qui peuvent finalement endommager l'ADN dans vos cellules. Il aide également à redynamiser les cellules du système immunitaire qui sont supprimées par le cancer. Il restaure leur capacité à se défendre et à attaquer les cellules cancéreuses. Des chercheurs au Danemark ont ​​étudié un groupe de patients atteints de cancer du sein. Ils leur ont donné la CoQ10, plus une combinaison d'autres antioxydants et d'acides gras essentiels. Le résultat était que l'ensemble du groupe avait une rémission partielle du cancer; Cependant, deux des patients ont reçu des doses plus élevées de CoQ10 (390 mg). Leurs tumeurs ont disparu.
 
Les relations de la nutrition et des vitamines avec la genèse et la prévention du cancer sont de plus en plus évidentes. Dans un protocole clinique, 32 patientes ayant un cancer du sein «à haut risque» ont été traitées avec des antioxydants, des acides gras et 90 mg de CoQ10. Six des 32 patients ont présenté une régression partielle de la tumeur. Dans l'un de ces 6 cas, la posologie de CoQ10 a été augmentée à 390 mg. En un mois, la tumeur n'était plus palpable et en un mois, la mammographie confirmait l'absence de tumeur. Encouragés, un autre cas ayant une tumeur du sein vérifiée, après une chirurgie non radicale et une tumeur résiduelle vérifiée dans le lit de la tumeur, a ensuite été traité avec 300 mg de CoQ10. Après 3 mois, la patiente était en excellente condition clinique et il n'y avait pas de tissu tumoral résiduel. L'activité bioénergétique de la CoQ10, exprimée en activité hématologique ou immunologique, peut constituer le mécanisme moléculaire dominant, mais non le seul, à l'origine de la régression du cancer du sein."
 
vidéo
 
Le DMSO (diméthylsulfoxyde) est un produit naturel provenant d’arbres
Les partisans du DMSO affirment que ce produit peut faire des miracles contre le cancer. Des éléments montrent que le DMSO rend les cellules cancéreuses bénignes. Le DMSO peut traverser la peau comme l’eau et rentrer dans les cellules. Il peut aussi arrêter ou ralentir le développement des cancers, comme celui du sein, de la peau, de la vessie, du côlon, et des ovaires. Certaines personnes l’utilisent dans la prévention du cancer. Le DMSO est utilisé pour aider les patients à interrompre le traitement conventionnel du cancer et est promu comme un stimulant du système immunitaire.
 
Le cancer au départ c’est toujours une inflammation quelque part. Facile à comprendre, le poumon c’est l’irritation des bronches par la fumée (plus particulièrement le gaz carbonique). Toutes les irritations se traduisent par un gonflement. Qui entraine une pression. Le sang circule mal, les cellules ne peuvent se nourrir correctement, les cellules sont mal alimentées et commencent à se dérègler. Elles sont en anaérobie, elles manquent d’oxygène. Le gonflement s’accélère et devient dur. C’est la tumeur. Les propriétés des cellules cancéreuses changent. Elles se nourrissent exclusivement de glucose (sucre) en deviennent très avides car elles fonctionnent mal et leur rendement fonctionnel est très mauvais. Au lieu de fournir de l’ATP (Adénosine Tri Phosphatée – énergie) elles produisent de l’acide lactique qui va favoriser leur division. Cela est connu depuis 1920. Warburg, deux fois prix Nobel l’avait bien expliqué. L’idée de Laurent Schwartz, et de plusieurs autres, c’est couper l’alimentation en glucose des cellules cancéreuses. Elles meurent de faim. Et elles seules. Pourquoi: La cellule cancéreuse se nourrit que de glucose, la cellule saine de glucose, de lipides, et de protéines. En cas de pénurie de glucose la cellule saine transforme son alimentation en remplaçant le glucose par les matières grasses, tout en continuant à utiliser les protéines, et elle n’est pas affaiblie par ce nouvel équilibre, au contraire car pour transformer les matières grasses en sucre elle utilise les cétones, celles-ci fournissent un sucre de bien meilleure qualité qui alimente alors les cellules saines, et en particulier redonne un nouveau dynamisme aux neurones. Par ailleurs les cétones perturbent la fermentation du sucre qu’utilisent les cellules cancéreuses. Donc pas d’effets secondaires. Plusieurs approches sur ce principe. Bloquer l’arrivée du glucose aux cellules cancéreuses par des produits, des antioxydants. La meilleure combinaison pour le moment c’est l’association de l’acide lipoïque sous la forme de sodium R Lipoate avec du Naltrexone révia, puis l’apport d’hydroxicitrate qui va essayer de réduire la production d’acide lactique. Résultat : Flo ( Ma femme, disparition totales des métastases). D’une manière générale il y a régression du cancer, puis stabilisation un certain temps, puis reprise mais deux fois moins vite. Régime alimentaire cétogène. Nous le recommandons depuis deux mois avec des résultats étonnants. Principe : Suppression complète du glucose de l’alimentation. C’est à dire suppression du sucre, chocolat, pain, gâteaux, pâtes, pommes de terre, féculents, fruits, jus de fruits, boissons comme coca, etc… Remplacement par des graisses, oméga trois et oméga six. Beurre, crème 30% ou plus, rillettes, foie gras, poissons gras saumon, anchois, sardines à l’huile, macros, viandes de toutes sortes sources de protéines, œufs, etc… il y a un excellent livre du Pr Kämmerer “ Régime Cétogène contre le Cancer “ qui explique cela en détail.
 
Laurent Schwartz
 

Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture, cliquez sur afficher les sous titres. Une fois les sous titres affichés (en anglais), il faut aller dans l'autre commande (a coté de sous titre), Puis, cliquer sur sous titre, Puis sur traduire automatiquement, puis en français.

Solutions alternatives pour guérir du cancer ?????

"des milliers de gens meurent des traitements que nous leurs donnons. La chimiothérapie est un poison, elle provoque le cancer. Chaque médecin sait. que  trop de rayons X provoque le cancer, mais quand vous avez un cancer, ils disent que l'on doit vous donner une énorme quantité de ce qu'ils nous ont dit d'éviter, car ils provoquent le cancer"

Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture, cliquez sur afficher les sous titres. Une fois les sous titres affichés (en anglais), il faut aller dans l'autre commande (a coté de sous titre), Puis, cliquer sur sous titre, Puis sur traduire automatiquement, puis en français.

En 1998, une équipe de chercheurs de l'Université Complutense de Madrid, dirigée par le Dr Manuel Guzman, a découvert que le THC peut induire sélectivement la mort cellulaire programmée dans les cellules tumorales du cerveau sans affecter négativement les cellules saines environnantes. Ils ont rapporté dans le numéro de mars 2002 de "Nature Medicine" qu'ils avaient détruit des tumeurs incurables du cancer du cerveau chez le rat en leur injectant du THC. Et en 2007, même les chercheurs de Harvard ont découvert que les composés du cannabis réduisaient la croissance du cancer du poumon. Il existe également une organisation appelée The SETH Group qui a montré que les composés du cannabis pouvaient stopper la croissance des cellules cancéreuses du cerveau du glioblastome multiforme (GBM). Le Groupe SETH dit: «Aucune chimiothérapie ne peut égaler cette action anticancéreuse non toxique.» Même l'année dernière, en 2012, deux scientifiques du California Pacific Medical Center de San Francisco ont découvert que le THC stoppe les métastases dans de nombreux types de cancers agressifs.

Partager cet article

Repost0

commentaires